Esthéticiennes : l’épilation à lumière pulsée enfin autorisée2020-04-30T14:41:33+00:00

Depuis de nombreuses années, les esthéticiennes revendiquent le droit de pratiquer l’épilation durable en utilisant la technique de la lumière pulsée ou IPL (Intense Pulsed Light).

Pourtant, de nombreux instituts ont renoncé à promouvoir cette technique, car des procès retentissants ont impliqué certains de leurs collègues. Ces derniers ont en effet été attaqués pour « exercice illégal de la médecine ».

Aujourd’hui, grâce à la mobilisation des professionnels du secteur de l’esthétique, la justice et les pouvoirs publics ont enfin pris la mesure des enjeux économiques et techniques liés à l’usage de la lumière pulsée en institut. Nous avions d’ailleurs déjà commencer à évoquer ce point dans un précédent article.

l'épilation à lumière pulsée

Lumière pulsée : une victoire pour les instituts

Le 31 mars 2020, la Cour de Cassation, la plus haute juridiction judiciaire française, a rendu la décision suivante :

« L’interdiction de l’épilation à la lumière pulsée par des personnes autres que des médecins est contraire aux articles 49 et 56 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE) relatifs à la liberté d’installation et à la libre prestation de services. »

Il s’agit d’un résumé de l’arrêt n°449, accessible dans son intégralité ici.

C’est une première et indéniable victoire pour les instituts esthétiques et les fabricants d’appareils à lumière pulsée. Malgré tout, aucun décret n’existe encore pour encadrer les conséquences de cette décision de justice.

Nous vous proposons de partager notre point de vue, forcément partial, mais que nous espérons éclairé.

Usage de la lumière pulsée par les esthéticiennes : un manque d’encadrement législatif

La décision de la Cour de Cassation contraint l’état français à se positionner clairement sur l’utilisation de la lumière pulsée en instituts. En effet, il est maintenant nécessaire de légiférer, pour encadrer au mieux l’usage des machines d’épilation IPL.

Jusqu’à présent, c’est le décret de 1962 qui encadrait les techniques d’épilation autorisées aux esthéticiennes (pince à épiler et cire). Rendez vous compte… Le général De Gaulle et John Fitzgerald Kennedy étaient au pouvoir…l’ancien Franc avait cours et l’Europe n’en était qu’à ses premiers balbutiements !

Il est temps pour le législateur de s’intéresser sérieusement aux technologies esthétiques du XXIéme siècle.

Newtech Esthétique : pionnier français de la technologie épilatoire IPL

Il faut rappeler que les premiers appareils à lumière pulsée sont apparus sur le marché dès 2005. Il s’agissait alors d’une véritable révolution technologique et Newtech Esthétique a été un des tous premiers fabricant français à proposer cette technologie IPL innovante à ses clients.
La dépilation à lumière intense, également nommée épilation à lumière pulsée ou épilation via photo-thérapie, a présenté une avancée majeure dans le domaine esthétique.

La lumière pulsée permet une épilation rapide, indolore et durable.

L’Ipl est efficace durant la phase anagène, c’est-à-dire durant la seule phase du cycle pilaire durant laquelle la racine est gorgée de mélanine. Cette dernière aborde et conduit la lumière jusqu’à la racine et la chaleur dégagée la détruit.
Un flash lumineux de haute intensité, séquencé grâce à la technologie exclusive Permanent Pulse®, permet de réaliser une thermolyse sélective et indolore.

N’étant pas interdite, la technologie d’épilation IPL, efficace et appréciée des clients, s’est ensuite largement diffusée.

Les esthéticiennes réclamaient une actualisation du cadre législatif sur l’épilation à lumière pulsée depuis des années

Pendant des années, les instituts pratiquant des épilations IPL ont craint d’être dénoncés. Les sanctions possibles, s’ils étaient reconnus coupables « d’exercice illégal de la médecine », pouvaient en effet être lourdes.
Pourtant, cette technologie, maîtrisée et correctement utilisée, ne présente pas de danger. Des recommandations et des précautions d’utilisation doivent bien entendu être respectées, mais il s’agit là de points qui paraissent évidents pour des professionnels formés.

L’ANSES dans l’obligation de se positionner sur la lumière pulsée

L’agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail a été contrainte de prendre les devants, d’autant plus que vers 2012-2013 les ventes d’appareils épilatoires personnels augmentaient considérablement.
Un rapport de 2017, accessible ici, préconisait même de revoir le cadre réglementaire associé aux appareils d’épilation et lipolyse à visée esthétique…

Extrait ci-dessous :

« Cette augmentation de la demande d’actes esthétiques et la variété des appareils et des technologies déployés actuellement sur le marché méritent donc qu’une attention particulière soit portée aux risques liés à ces pratiques. Or hormis pour certains appareils à laser réservés à un usage professionnel, la mise sur le marché des appareils à visée esthétique n’est pas encadrée au regard de leurs effets potentiels sur la santé. »

Bien évidemment, en tant que fabricant, nous sommes tout à fait en phase avec les recommandations de l’ANSES et sommes heureux qu’une future législation et des formations adaptées à venir, encadrent la pratique de la photo-épilation à lumière pulsée.

Les engagements NEWTECH ESTHETIQUE sur l’épilation à lumière pulsée

Nous proposons régulièrement des workshops et des séminaires de perfectionnement à nos clients, professionnels de l’esthétique.
Lorsque nous commercialisons un appareil, qu’il s’agisse d’un appareil d’épilation à lumière pulsée ou de machines destinées à l’anti-âge ou à la minceur, nous proposons une formation personnalisée à l’acheteur. C’est pour nous une évidence.

Nos appareils esthétiques répondent à toutes les normes européennes et françaises en vigueur. Dotés d’une technologie de pointe et sécurisés, ils nécessitent tout de même un certain temps adaptation pour être utilisés de façon optimale. Les formations esthétiques que nous proposons visent à vous informer de la façon la plus détaillée et à répondre à l’ensemble de vos questions.

En synthèse, que faut-il retenir pour l’épilation à lumière pulsée en Institut esthétique ?

La pratique de l’épilation en lumière pulsée en institut n’est plus condamnable. Toutefois, aucun cadre légal n’existe à ce jour.

La récente décision de la cours de cassation, les préconisations de l’Anses et l’harmonisation des normes européennes vont imposer au législateur la création d’un cadre précis.

Newtech Esthétique reste à l’écoute de l’évolution législation et normative et s’engage à vous informer de chaque avancée en la matière de dépilation IPL en Institut de beauté.
Nous vous conseillons de vous inscrire à notre newsletter, en laissant vos coordonnées sur notre formulaire de contact.

Retrouvez également régulièrement nos actualités esthétiques pour être informé(e) en avant-première de nos événements.

Newtech Esthetique : spécialiste vente appareil esthétique professionnel

Vous recherchez un appareil esthétique professionnel ? Faites confiance à un spécialiste ! NEWTECH ESTHETIQUE propose des appareils innovants aux professionnels de l'esthétique NEWTECH ESTHETIQUE propose exclusivement sa gamme de machines aux seuls professionnels. Nous répondons ainsi aussi bien aux besoins des Instituts Esthétiques que des Spas. Notre objectif ? Leur proposer d'accèder [...]

MacPeel® : épilation à lumière pulsée

La lumière pulsée avec protocole Permament Pulse® : l'avenir de l'épilation Des innovations au service des acteurs de l'esthétique professionnelle Vaste sujet que l'épilation à lumière pulsée...Un mot tout d'abord sur le cycle pilaire: il est tout d'abord primordial de rappeler au client que l'épilation par lumière pulsée est efficace en phase anagène. [...]

Go to Top